Fille Au pair Australie

Réussir son séjour Fille Au pair Australie

Cette fois ça y est!

Vous avez trouvé une famille d’accueil, vos papiers sont en règle, vos bagages sont bouclés, il ne vous reste plus qu’ à partir fille au pair.

Entre l’inquiétude de vos parents et les mises en garde de vos amies, sans compter les mises en garde de vos amies, sans compter les histoires cauchemardesques glanées sur Internet, vous commencez à vous demander si vous pouvez vraiment être sûre que votre séjour fille au pair va bien se passer.

La réponse est non, vous ne pouvez pas. L’incertitude fait partie du jeu mais vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en suivant les recommandations qui suivent.

Faire de rapides progrès en langue

Si vous partez Fille Au Pair en Australie, c’est surtout pour apprendre une langue étrangère.

Selon votre destination, vous pouvez même  être légalement tenue de suivre des cours, parfois payés par la famille d’accueil.

Cependant, et ceci est un avis personnel basé sur ma longue expérience, prendre des cours de langue n’est pas la meilleure façon de progresser.

Réfléchissez.

Par définition, les personnes que vous rencontrez dans une salle de classe ne maîtrisent pas la langue que vous voulez apprendre avez même de grand chances de vous retrouver entourée de Français. Et la tentation sera grande de rester entre Francophones et donc de dire adieu à vos projets de parler couramment une autre langue.

Voici de bien meilleures options, et probablement moins coûteuses:

  1. Rejoignez l’équipe de volley, handball, basket, tennis … locale.
  2. Prenez des cours de danse, de chant ou de poterie.
  3. Inscrivez-vous à des cours du soir (couture, dessin, calligraphie, yoga …)
  4. Prenez des cours à l’Université. Même sans vous inscrire.
  5. Trouvez un petit boulot à mi-temps
  6. Voyagez en solo à travers le pays.
  7. Visitez les musées, expositions etc.
  8. Allez au cinéma. Sans sous-titres!
  9. Magazines, journaux, livres ou bandes-dessinées.
  10. Regardez la télé locale.

Vous verrez que tout cela se fait assez facilement.

Ce qui peut être difficile c’est de limiter le français au strict minimum. Ne pas regarder la télé en français, ne pas skyper avec ses copines, ne pas surfer sur vos sites habituels (en français), ne pas téléphoner tous les 2 jours à vos parents etc. Moins vous utiliserez le français, plus vous progresserez dans votre langue cible. Et plus vous serez à même de vous faire des amis.

Astuce :

Lorsque vous ne comprenez pas quelque chose, posez des questions! Si vous ne connaissez pas la prononciation, demandez! Si vous ne voulez pas passer pour une ignorante aux yeux de vos employeurs (il y a peu de chances que cela se produise de toute façon) n’hésitez pas à demander aux enfants de vous aider. Ils seront ravis de pouvoir vous apprendre quelque chose et encore plus de pouvoir vous reprendre lorsque vous écorchez un mot. Et non, vous ne perdrez pas pour autant votre autorité.

Ne négligez pas votre vie sociale

Une Au Pair, dans l’exercice de ses fonctions, ne rencontre généralement que des gens mariés de plus de 30 ans ou des enfants de moins de 12 ans.

Pas franchement l’idéal pour se faire des relations.

S’il y a d’autres Au Pair dans les environs, les familles s’arranger en général pour qu’elles se rencontrent. Mais être  Au Pair n’est pas toujours un point commun suffisant pour devenir amies. D’où l’importance des activités citées ci-dessus.

Rencontrez du monde! Allez au pub, au stade, à la patinoire. Prenez des cours de voile ou de céramique. Faites du bénévolat, de la randonnée ou de l’équitation.

Vous n’avez pas besoin de dépenser de l’argent pour vous amuser. L’important est de ne pas être isolée dans un pays inconnu dont vous ne maîtrisez pas encore la langue.

Quelques idées supplémentaires pour vous aider:

Faire du bénévolat

Présente dans une douzaine de pays, Oxfam est une association caritative sérieuse et reconnue. Donnez un peu de votre temps libre pour vous rendre utile, progresser en langue et vous faire des amis. Les postes sont divers et variés, de la tenue du magasin à la collecte de fonds dans la rue en passant par le tri des vêtements et la répartition des dons.

La plupart des ONG et associations caritatives ont besoin de volontaires, mais c’est également le cas des associations locales.

Renseignez-vous!

Le Scoutisme :

Vous avez une expérience dans le scoutisme et vous voulez encadrez les  plus jeunes ou simplement rejoindre les compagnons ou les compagnons ou les guides aînées? Trouver l’unité la plus proche de chez vous sur le site de l’OMM et Site des Scouts d’Europe.

N’oubliez cependant que les choses seront probablement un peu différentes de la manière de farire dans votre unité.

Apprendre, pratiquer ou écouter de la musique

Qu’il s’agisse de s’inscrire au conservatoire, de rejoindre une chorale, de prendre des cours de musique africaine ou d’intégrer un groupe de rock amateur, il y a toujours un choix fabuleux pour rencontrer du monde par l’intermédiaire de la musique. Contactez les associations locales, intégrez la chorale gospel de l’église ou impliquez-vous dans l’organisation de concerts ou de festivals, ce n’est pas ce qui manque!

Bref, faites-vous plaisir.

Rejoindre un club

Outre-Manche et outre-Atlantique les clubs font fureurs. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Mais les autres pays ne sont pas en reste.

Fan de rando, de photo, d’ornithologie, de lecture, de cinéma, de golf ou de cuisine italienne? Vous trouverez un club pour partager votre passion.

Il y a aussi les clubs historiques que l’on appelle les <Services Clubs>, le Lions Club, le Rotary, Le Kiwanis, l’Optimistic Club et le JCI.

Ces derniers sont beaucoup plus structurés et pas forcement accessibles à tous, mais une fois que vous êtes membre vous appartenez à un réseau d’entraide mondial.

Meetup

Contrairement a Facebook, MSN et autres Twitter, qui ne font qu’encourager les gens à rester derrières un écran, Meetup.com utilise le pouvoir de l’internet pour connecter de vraies personnes dans la vraie vie.

<To meet up> en anglais signifie se rencontrer ou se retrouver, et c’est exactement le principe de ce site.

Vous vous inscrivez gratuitement sur le site, vous cherchez quels groupes existent dans votre secteur, et vous vous invitez à leur prochain Meetup. S’il n’y a rien dans votre ville, ou pas sur les thèmes qui vous intéressent, vous pouvez proposer votre propre Meetup, que ce soit pour faire un tournoi FIFA, trouver une partenaire pour jouer au tennis, discuter les mérites des  faux ongles capsules ou monter une équipe de voile.

Meetup c’est 11 millions de membres, 340 000 Meetups par mois, 117000 thèmes de recontre dans 45000 villes.

Vous devriez trouver votre bonheur.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de remède au mal du pays, mais il y a un traitement préventif : Amusez-vous!

(Visited 7 times, 1 visits today)

Leave a Reply