Fille Au pair Australie – Placements Gratuits

Vos tâches en tant que Au Pair

Quelles seront les tâches que j’aurai à effectuer ?

Vos tâches en tant que « Au Pair « varient d’une famille à l’autre, mais si vous avez un minimum compris le concept, vous savez déjà que vous allez passer la majorité de votre temps à vous occuper des enfants.
La durée de travail peut atteindre les 40 heures par semaine suivant les pays et les législations,
avec un maximum de 9 heures par jour. Cela peut paraître beaucoup, mais gardez à l’esprit que s’occuper d’enfants vous permet souvent de faire d’autres activités en même temps .

Travail requis
La personne au pair s’engage à effectuer un maximum de 30 heures de travail par semaine. Les horaires peuvent être fixés à la convenance de la famille, tout en respectant les heures de scolarité de la personne au pair. Dans l’intérêt de la famille comme celui de la personne au pair, il convient que les horaires soient définis précisément dès le début du séjour.
Pour le placement au pair d’été, la personne au pair pourrait faire maximum 45 heures par semaine.

Tâches à exécuter
La tâche principale de la jeune fille au pair consiste à s’occuper de la garde et du bien être des enfants de la famille d’accueil.
La famille d’accueil pourra éventuellement demander à la personne au pair de réaliser certaines tâches d’aide ménagère légères (ces tâches ne concernent pas le repassage de toute la famille ni le ménage complet de la maison). La personne au pair peut s’occuper du repassage du linge des enfants 1 heure par semaine.
Pendant les vacances scolaires, la famille d’accueil peut demander à la personne au pair de partir avec elle, en respectant ses 30 heures de travail hebdomadaire. En aucun cas la jeune fille au pair ne pourra exercer son activité dans un autre foyer que celui où elle est placée ni prendre en charge les enfants d’une autre famille.
Les responsabilités d’un(e) jeune au Pair sont donc généralement de :
 Déposer les enfants à l’école le matin et les récupérer l’après-midi ou le soir
 Emmener les enfants à leurs activités extrascolaires, au parc et toutes autres activités ludiques
 Les aider pour faire leur devoir
 S’assurer que leurs chambres et leur espace de jeux est toujours rangé et propre
 Préparer les repas et le goûter pour les enfants
 Rester avec les enfants durant leurs vacances scolaires, dans le cas où ils sont malades, ou
tout autre jour où ils devront rester à la maison de manière inattendue.

Quelles autres tâches serais-je amener à effectuer ?

Concernant les autres tâches liées au foyer familial, vous êtes un membre de la famille comme les autres et vous devez participer aux tâches quotidiennes en tant que tel. C’est-à-dire que vous effectuez autant de tâches que les autres membres, mais n’êtes pas présent pour effectuer le ménage, le repassage ou le nettoyage pour toute la famille.
D’une manière générale, votre emploi du temps et vos responsabilités doivent être discutés avant votre arrivée au sein de la famille d’accueil pour éviter toute mauvaise surprise pour
vous ou pour eux.

En tant que au Pair, le mot qui doit revenir le plus souvent est « Organisation » !

N’hésitez pas à mettre un maximum de choses par écrit dès votre arrivée au sein de la famille.
Dans une famille classique, il y a deux parents qui n’ont pas toujours la même manière de gérer les enfants, leur emploi du temps, et la même manidépliant-conseils-pour-bien-réussir-votre-séjour-au-pairère de penser. Pour éviter tout conflit, faîtes poser les choses par écrit ! Demander un emploi du temps clairement affiché quelque part, avec la possibilité de le modifier pour la famille et pour vous si besoin. Il est aussi possible de faire une liste de tâches journalières ou hebdomadaires pour vous assurer que tout le monde est en accord avec ce que vous devez faire.
En définissant un fonctionnement clair, avec un maximum mis sur papier, on évite tout oubli où
malentendu. Dans le cas où quelque chose vous est demandé uniquement de manière orale,
vous avez de fortes chances d’oublier ou de mal interpréter la demande, du moins au début.
L’écrit facilite votre compréhension, et met tout le monde d’accord !
N’hésitez pas, chaque semaine, lorsque la famille vous donne votre argent de poche, à faire le
point sur la semaine écoulée, faites part des aspects positifs aussi bien que des aspects
négatifs (avec tact, bien sûr), évoquez l’organisation de la semaine suivante,…

En cas de problème, n’attendez pas, parlez en à votre famille d’accueil. Si le problème
persiste, demandez conseil à l’agence dont vous dépendez dans le pays d’accueil.

 Souvenez vous que pour être considéré(e) comme un membre à part entière de la famille,
vous devez vous efforcer de parler au maximum.
 Faites preuve de flexibilité en ce qui concerne vos horaires de travail.
 Ne vous isolez pas dans votre chambre, mais sachez aussi respecter la vie privée de votre
famille d’accueil.
 Soyez toujours à l’heure pour les repas, avertissez la famille si vous pensez être en retard. Si vous êtes
dans la maison, aidez à préparer le repas, n’attendez pas que l’on vous appelle dans votre chambre. Une
fois le repas terminé, aidez à débarrasser la table, à passer un coup de balai,…
 Si vous prenez un thé ou un café, offrez en toujours à la famille, même si c’est votre jour de repos !
 Lors de vos jours de repos, dites toujours à la famille où vous êtes ; avertissez si vous prévoyez
de ne pas rentrer de la nuit ; laissez un numéro d’urgence où l’on peut vous joindre.
 Gardez votre chambre propre et bien rangée, ne laissez rien traîner dans la maison, ne laissez
pas de verres ou de tasses sales dans l’évier, faites votre lit et changez vous-même vos draps.